CROSSING CD : grâce à vous mes Cd voyagent !..
Palmarès Rock'n'France : Filiber dans le Top 10 ! Vous aussi vous pouvez voter, faire passer...

Mots & Sons | Images | Parcours | Discographie | Extraits-Textes | Achat | Chroniques | Contacts | Liens | Accueil

Océanes | Le Havre | © Marie Héron - Mai 2006
Filiber, musicien des mots

"...[Filiber] joue avec les mots et les sons comme d’autres s’amusent avec des touches et des gammes. Une alchimie qui mêle poésie, musique, clins d’œil, dérision, espoirs et désespoirs.
De Boby Lapointe à Radiohead : c’est le grand écart musical, littéraire et culturel dont est capable Filiber ! Ente les deux, le cœur de ce quadragénaire à la tonalité « crooner » balance, pêle-mêle, entre Alain Bashung, Edgar Poe, Serge Gainsbourg, Henry Purcell,  Italo Calvino, Éric Satie, Alain Souchon, Raymond Devos, Boris Vian, Jacques Prévert, Noir Désir… « La littérature et l’écriture alimentent mon imaginaire depuis l’enfance » confie l’artiste qui aime « raconter des histoires presque cinématographiques ». Virtuose de l’écriture, Filiber jongle avec les sonorités des mots. Il s’en amuse, sans doute pour aborder avec plus de gravité les sujets qui lui tiennent à cœur .../.. Côté musique, grâce au talent de son compère Pablo, aucun a priori mais l’assurance de naviguer avec sérénité entre flûte de Patagonie, kamel n’goni, guimbarde, saxo, piano bastringue, scie musicale, guitares en tous genres, cuivres, cordes et synthé’... Bilan : .../... on se laisse volontiers porter au fil de l’eau.
.../... [un album] à lire autant qu’à écouter. Pour l’ambiance décalée et dégagée. Pour l’univers éclectique dans lequel il nous plonge. Pour l’intelligence des mots et l’harmonie des sons."

www.rocknfrance.free.fr | © Patrice Saintonge - 20/03/2006
"Le second album de Filiber, « le goût de l’eau » en déconcertera plus d’un j’en suis conscient. Avec des titres comme « En rade du tage », 6mn 30 de douceur au rythme lent comme l’océan, ou comme « Ainsi parlait Sarah », l’histoire d’une fille de joie qui cite les grands philosophes à ses clients, Filiber jongle avec les mots qu’il agence avec intelligence, justesse ou malice pour donner des textes cocasses, drôles et poétiques. A l’instar de « Coaché », un raccourci sur le fait que, de notre naissance à notre mort, nous sommes coachés, cochés, scotchés. Ou comme « Les otaries du Lot » aux savoureux jeux de mots. Mais cet album est aussi et surtout un recueil de chansons douces, parfois tristes, dont l’eau est le fil conducteur et donne le rythme, lent, régulier, réconfortant et calmant.
Toujours accompagné du fidèle Pablo, Filiber n’oublie pas ses premiers amours, en nous gratifiant de quelques passages de saxophone qui colorent agréablement le spleen de certains titres, spleen accentué par les complaintes déchirantes d’une scie musicale sur « Les amours faits d’hiver » par exemple. Et comme Filiber est imprévisible, il clôt cet opus de façon festive par « Un homme facile », une chanson de crooner plus proche du premier album de ce chanteur dégagé. Sans oublier un 13ème titre très étrange « Ctrl Z » qui vient encore brouiller les cartes pour ceux qui tenteraient, les fous, de vouloir cataloguer Filiber dans un seul genre musical. Alors que l’on ne colle pas d’étiquette aux poètes, tout le monde le sait."
Palmarès Rock'n'France

Femina | Presse havraise | 2004
"Drôle de personnage que ce Filiber : un peu Jacques Tati, un peu Guy Marchand, la tchatche poétique, la tonalité "crooner" ! .../... une poésie décalée et quelques réflexions pas si dégagées que ça sur l'actualité. C'est frais, rigolo, sans prétention et plutôt bien fait."

Bazart | Le Havre | 2004
"... Cet album sonne un peu variété, mais attention avec toutes ses lettres de noblesse, pas un truc formaté au goût insipide, mais plutôt des arrangements intelligents sur des textes travaillés donnent à l'ensemble un cohésion qui se laisse écouter agréablement !"

patricelebris@yahoo.fr